Jour 10, mercredi 31 octobre.

 

Bonjour à tous.

Suite du périple Koï Zen à Niigata, bien entendu Stéphane et Christelle sont avec nous et ils en profitent à fond !

Cette journée fut une réelle chasse... kohaku, goromo, asagi, showa,,, le tout avec un minimum de concessions.

 

 

Après être passés chez Torazo qui n'était pas là, Sakazume dont l'offre n'était pas extravagante, c'est ensuite chez Otsuka que nous sommes allés, mais malheureusement rien ne nous a emballé...


C'est finalement à la Ooya koï-farm que nous faisons le premier picking de la journée.

j01

 

L'objet de notre présence est évidente : les fameux Ooya asagis !

Le nombre de nisaïs en stock est largement suffisant : des mâles, des femelles, et nouveauté cette saison : une blood-line spéciale obtenue à partir d'un apport de sang karashigoï.

Fruit de ce travail de sélection :
- une peau plus claire, certains d'entre eux sont même yuki ( neige ),
- l'obtention d'un beni plus orangé, presque rouille
- mais aussi et surtout un body plus rempli,,, plus kawarimono-shape dirais-je.
Prometteur donc !

Mais aucun des sujets disponibles ne présente une qualité générale suffisante au vu du prix.

 

Richard se rabat naturellement vers les valeurs sûres de la ferme, que nous choisissons avec minutie.

 

Nisaï asagi mâle de 45 cm.

j02

 

Autre mâle de 45 cm.

j03

 

Et enfin, nisaï de 45 cm, mais femelle cette fois-ci.

j04

 

La Ooya Koï-Farm sera bien représentée sur l'île Bourbon, via Koï Zen.

j05

 

Janick profite de cette pêche, et sélectionne lui-même ce gracieux mâle de 2 étés.

j06

 

Un très bon choix Janick, félicitations !

j07

 

Retour chez Torazo.

Kawakami-san absent tout à l'heure, nous a demandé de repasser.

 

Richard est porteur d'une quête spéciale... il doit trouver un jumbo kohaku femelle, prometteur et très qualitatif.
Torazo fait partie des breeders chez qui nous pourrons mener à bien cette recherche.

C'est dans la serre des nisaïs haut de gamme que nous chassons ce Nishikigoï.
Dans celle du bas, même si la qualité des nisaïs est déjà élevée, elle ne suffit toutefois pas à remplir intégralement le cahier des charges imposé.

j08

 

Nous trouvons notre "bonheur" au bout de quelques instants, mettons une option sur ce spécimen fabuleux, et prenons congé de notre hôte lui promettant une réponse sous 24h.

 

La pluie et le froid nous poussent aujourd'hui à sacrifier un peu de temps pour prendre notre déjeuner au chaud !

Menu de circonstance : LAMEN-SOUP !

j09

j10

 

Les nouilles, le bouillon et le reste ne font pas long feu.

Oïshi Dèsu néé !

j11

 

C'est à la variété goromo, que nous devons nous atteler maintenant.

Rien chez Sakazume ce matin, pas grand chose chez Izumiya où nous nous sommes arrêtés tout à l'heure, c'est donc chez Marujyu que nous poursuivons cette recherche.

Bingo.

Nous dénichons 3 nisaïs, séxés femelle par l'éleveur, dont la taille va de 42 à 45 cm.

j12

j13

j14

 

Le breeder accepte de nous faire un petit prix,,, difficilement mais il accepte... pour le remercier Richard met les petits plats dans les grands !

j15

 

Et un petit dernier pour la route !

 

Marudo

 

Nous devions donner réponse à Hirasawa-san concernant 3 options mises hier soir.
Comme l'une d'elles est validée, nous passons pour confirmer l'achat.

Christelle ( qui avait repéré l'animal la veille  ) et Stéphane n'ont pas hésité longtemps.

Cette femelle maruten showa, coulera des jours heureux en France dès le mois d'avril prochain.

j17

 

Félicitations à vous 2 pour cette jolie acquisition.

j18

 

Comme cette demoiselle ne peut pas partir en boite toute seule, je lui trouve une copine, charmante elle aussi.

Nisaï femelle de 40 cm+, ce tancho sera chez nous prochainement, enfiinn, il sera dans l'un de nos magasins Couleurs de Niigata.

j16

 

That's it for today ladies and gentlemen !

 

A demain pour la suite.