Jour 11, jeudi 1° novembre

 

Bonjour à tous.

Les tribulations réunionnaises à Ojiya continuent, mes recherches pour les autres magasins Couleurs de Niigata aussi, mais le nombre de jours restant diminue comme neige au soleil.

Il faut passer la deuxième !

 

 

Nous sommes de retour chez Torazo ce matin pour deux choses importantes :

1- Trouver un grand nisaï kohaku femelle de qualité et prometteur, pour un client Koï Zen.

2- Valider une option.......... Koï Zen.

 

 

Pêche, discussions, débats, comparaisons,,,
Au bord du bassin, Richard, Matcho et moi, prenons un peu de temps pour expliquer nos choix, en débattre.

Il n'est pas aisé de choisir un poisson pour quelqu'un d'autre.
Car même si l'analyse qualitative du koï est objective, et parfaitement comprise par les personnes qui commandent ces koïs, nous savons tous que choisir un koï c'est avant tout céder à un coup de coeur, c'est presque l'aimer sans comprendre pourquoi !

Il faut de l'expertise et beaucoup de passion, puis, veiller à ne jamais s'échouer sur les 2 principaux écueils qui sont :
- trop de froideur avec trop d'analyse
- trop de passion avec trop de goût personnel

 

k01

 

Richard, Matcho et moi, grâce à un long échange, et aux souhaits recueillis auprès du client, arrivons à un consensus.

k02

 

Sur les 3 nisaïs kohakus femelles pré-sélectionnés initialement,

k03

 

nous sélectionnons celui qui semble le mieux adapté aux souhaits du passionné qui a commandé cette petite merveille nageante.

k04

 

 

La deuxième raison de notre présence chez Kawakami-san, c'est confirmer l'achat d'une option mise sur un top nisaï kohaku femelle hier.

Et, si possible, négocier une éventuelle remise.

k05

 

Ce kohaku est une pièce de rêve.

k06

 

La négociation est rude, mais nous obtenons tout de même un petit rabais... ce n'est pas celui que j'escomptais, mais c'est déjà pas mal. Nous acceptons la proposition.

De toute façon, il était hors de question de laisser partir ce poisson ailleurs que chez nous !

k07

 

Je suis heureux d'avoir déniché ce koï, et ravi que son nouveau propriétaire nous ait fait confiance jusqu'au bout.

k08

 

Next, Maruhiro !

k11

 

Beaucoup de nouveaux nisaïs sont disponibles dans les bassins.

C'est parti pour 2 heures de farfouillage aquatique !

k12

 

Ci-dessus et dessous, les 15 premiers nisaïs sélectionnés par Richard pour le magasin Koï Zen.

 

k14

 

15 nisaïs qui seront suivis par une dizaine d'autres, dont ceux ci-dessous.

k16

 

Je m'excuse au passage pour la qualité des photos ...
L'autofocus resté en mode manuel pendant le shooting Maruhiro sans que je m'en rende compte, aura eu raison de toute netteté photographique -_-'

 

Pour les magasins Couleurs de Niigata, je choisis à mon tour les 2 boites de nisaïs ci-dessous.

k17

k18

 

François, qui ne garde ni sa caméra, ni ses yeux dans sa poche, repère une bombinette à facettes, d'un bassin adjacent.

Epuisette + chaussette + bowl !

 

Hiro-san, reste sur le cul en voyant ce poisson dans le bowl,,, il est presque aussi surpris que Matcho lorsqu'il l'a vu lui aussi.

Nul doute que le breeder aura regretté un moment, d'avoir laisser filer entre les mailles de son filet, ce scintillant showa de 38 cm environ, vers un bassin où les koïs sont vendus à un prix tout à fait accessible.

 

Show-class désu né !

Omedeto François-san pour cette remarquable découverte, et ce bel achat.

k20

 

Pause déjeuner.

k21

 

Puis direction Shinoda, qui a rentré en toute fin de matinée des nisaïs hi-utsuris.

k22

 

Enfin des hi-utsuris chez Masanori-san, et sympas qui plus est !

k23

 

Richard sélectionne les 5 poissons ci-dessous pour Koï Zen, et moi les 9 suivants pour les magasins Couleurs de Niigata.

 

k24

k28

k27

 

Une belle trouvaille ces hi-utsuris !

J'en suis très satisfait.

k29

 

Voilà pour aujourd'hui.

Durant les 2 jours qui nous restent, il va falloir mettre les gaz pour boucler les commandes...

 

Alors repos, et à demain !