Jour 14, dimanche 4 novembre

 

Bonjour à tous.

La petite séance de rattrapage est terminée... les dernières sélections se sont faites au pas de course !

Il nous manque forcément plusieurs poissons, mais nous avons fait de notre mieux pour satisfaire toutes les personnes qui nous avaient fait confiance.

 

Nous fonçons chez Kazuyoshi Hiroï, à la recherche de quelques goshikis spécifiques pour le magasin Oasis.

 

Malheureusement, je n'y trouve pas exactement ce que je recherche...

Un ou deux sujets attirent toutefois mon attention.

n02

 

Deux femelles nisaïs de qualité !

Un tancho goshiki de presque 50 cm, et un ginrin kohaku de 56 cm... gros body, peau de grande qualité, beni lumineux, etc... du lourd !

Je mets des options jusqu'à demain sur ces deux koïs.

n01

 

Téléportation chez Marudo ensuite, où nous mettons une option sur 3 nisaïs femelles sankes de très haute qualité une nouvelle fois... options jusqu'à demain...

n03

n04

n05

 

Pour les 5 sujets ci-dessus, je mettrai ici demain soir quels magasins les ont validés,,,
Mais a priori la tancho goshiki ira à l'Oasis, le ginrin kohaku et un des sankes chez Koï Zen.

Du très haut niveau, et du potentiel de bonification pour ces 5 femelles nisaïs de grande taille.

 

Toujours chez Marudo, Richard sélectionne pour Koï zen, les 2 nisaïs mâles ci-dessous.

Un très beau et prometteur showa de 45 cm.

n06

 

Puis un kohaku de près de 50 cm.

n07

 

La matinée fut speed, mais très agréable... Pouvoir chasser des koïs de ce niveau, c'est du pur plaisir !!!

n08

 

Merci Hirasawa-san !

 

Nous avions prévu dès hier soir, de déjeuner ce midi dans un endroit particulier, pour une occasion particulière !

Le dernier bull-fight de la saison à Ojiya à lieu aujourd'hui, au-dessus de chez Shinoda
- il fait beau
- la compagnie est excellente
- nous avons faim, et 1 heure devant nous
IKIMASHO

 

En arrivant, nous tombons sur un BULL à la couleur beige poursuivi par une nuée bourdonnante d'enfants en uniforme...

Il s'agit de l'école du village, qui, propriétaire d'un taureau, apporte son combattant sur le ring.

n09

n10s

n11

n12

 

C'est un régal pour les yeux !

Et les oreilles..;

n13

n25

n26

n14

n15

n16

n17

n18

n19

n20

n21

n22

n23

 

Tous les membres du groupe sont émus quand nous quittons Ojiya.

n27

Pour beaucoup de raisons...

Elles peuvent difficilement s'expliquer, mais ce pays et ce peuple sont si différents,,,

Venir au Japon, en particulier pour son premier voyage, c'est s'exposer à un vrai choc, c'est risquer d'y laisser un peu de soi, mais aussi d'en rapporter beaucoup.

 

Notre sélection Couleurs de Niigata 2018 se termine quasiment ce soir.

Petite prolongation : durant les 3 prochains jours, je partagerai avec vous quelques photos de notre balade Kyotoïte !

 

A demain