Jour 16, mardi 6 HOBBY-TRIP

 

Bonjour à tous.

Deuxième et dernier jour de toursime à Kyoto.

La journée fut bien remplie, qualitativement et quantitativement.

Nous sommes un peu sur les rotules ce soir,,, mais ça en valait la peine !

 

C'est au Temple des 1001 bouddhas, le Sanjusangen-dõ, que commence cette douce journée.

 

Nous achetons un petit sachet de mandarines sur le chemin, dans un des primeurs du quartier... elles seront les bienvenues dans la journée lors d'une petite pause.

 

p02

p03

 

Nous passons devant plusieurs temples ou sanctuaires avant d'arriver au Sanjusangen-dõ.

 

p04

 

Le voici enfin, vu de l'extérieur, puisqu'il est interdit de prendre des photos de ce qu'il renferme.

 

p05

p05b

 

Si vous voulez voir à quoi ressemble le trésor qu'il protège, cliquer sur ce lien et vous en aurez une petite idée : ICI

 

p06

p08

 

Plus au Nord, nous passons une nouvelle fois par le Kyomizudera-temple et la rue piétonne commerçante qui y grimpe : la Sannen-zaka.

 

p09

p10

p11

p12

p13

p14

 

Christelle et Stéphane en profitent un maximum j'ai l'impression !

 

p15

 

Je pense que François aussi...

 

p16

 

En redescendant la Sannen-saka, nos dégustons quelques spécialités Kyotoïtes de street-food... délicieuses,,, et nous prenons le bus en direction du Ginkakuji-temple.

 

p17

 

Le Ginkakuji-temple, ou temple d'argent, n'a jamais été recouvert d'argent, contrairement à son cousin KIN entièrement doré à la feuille d'or.

Pourquoi ?... C'est une bonne question...et je suis sûr que les curieux trouveront quelque part sur le net, une réponse à cette question légitime.

Le voici ci-dessous, et, il est magnifique sans plaquage !

 

p18

 

C'est un des sites qu'il ne faut pas manquer si un jour vous passez dans le secteur.

 

p19

p20

p21

p22

p23

 

Le quatrième et dernier paradis que nous avons visité aujourd'hui, est le Nijo-Jo.

Je l'ai souvent visité de jour, mais cela n'a pas été possible cette fois-ci.

Une nocturne était organisée ce soir, et donc, le parc fermait plus tôt.
Un mal pour un bien, puisque qu'après une petite heure d'attente, nous avons pu profiter des différents scénarios proposés dans ses jardins.

 

p24

p26

p28

p30

 

C'était bien, mais ça ne vaut pas les nocturnes du Kyomizudera proposées fin-novembre...

 

Voilà pour aujourd'hui.

Demain, nous partons vers Tokyo, pour une nuit de transit aéroportuaire, car jeudi c'est le retour vers la France.

 

Je ne vous quitterai pas sans un petit mot de remerciement, et d'au revoir, ici même demain soir !

 

Mata