Automne 2011

Jour 8, jeudi 27 octobre

Nous voici au soir du dernier jour passé à Niigata-ken.

Nous avons visité de nombreux éleveurs cette année encore à la recherche de vos koïs.

 

Mais ce matin il manque encore au Magasin Normandie Koï  les variétés suivantes : soragoï ( vraiment introuvable cette année ), doitsu sanke, ki-utsuri, et doitsu hariwake.

Au magasin l'Oasis des Serres de Bon Pain, peu de variétés restent finalement manquantes, peut être des ki-utsuri et doitsu ochiba ( eux aussi très difficile à trouver en tout cas dans une qualité correcte ).

 

Pour touver ces variétés nous décidons d'effectuer un circuit spécifique en visitant les breeders suivants :

Manabu Yamazaki pour y trouver des doitsus hariwakes et des soragoïs

2° Hiroï Kuniyasu pour y trouver des doitsus sankes, et doitsus showas

3° Shinoda pour y trouver des doitsus sankes aussi

4° Otsuka pour y trouver les variétés ginrin asagi, et ki utsuri

 

Permière étape, Manabu Yamazaki. Malheureusement pour la troisième fois cette semaine, il n'est pas là, nous re-re-reprenons rendez-vous, cette fois pour le début d'après-midi.

Nous partons pour Hiroï Kuniyasu.

IMG 3667

Nous débutons notre pêche avec trois superbes femelles doitsus showas, deux nisaïs à la peau très qualitative, et une sansaï très blanche au superbe pattern.

Ci-dessous un nisaï femelle de plus de 40 cm, avec énormément de futur. Il sera proposé à tous les magasins Couleurs de Niigata.

IMG 3668

Puis, encore un nisaï magnifique lui aussi, et, un sansaï à droite.

IMG 3670

La frénésie de la pêche reprend rapidement le dessus et avant que nous ayant eu le temps de repartir, Julien, David et Benoit sont déjà en train de pêcher quelques nisaïs qu'ils n'avaient pas encore trouvés.

Voici les sujets de Julien qui iront à l'Oasis: 2 doitsus karashi-goïs, 2 doitsus karasu-goïs, et un doitsu ochiba ( ENFIN depuis le temps que Julien courait après ! ).

IMG 3672

Et ceux de Normandie Koï: 2 doitsus karasu-goïs, 1 doitsu midori-karashi-goï, et 4 doitsus showas.

IMG 3676

J'en profite pour sélectionner moi aussi quelques doitsus showas, et doitsus karasu-goïs, de ce genre pour les autres magasins CDN.

Puis nous partons visiter Shinoda, pour voir si des doitsus sankes s'y trouvent.

IMG 3678

Beau millésime que ce cru 2011... Je vous l'ai dis plusieurs fois déjà, et cela se vérifie encore une fois chez Shinoda, beaucoup de beaux poissons, chez de nombreux de breeders.
Les dernières pêches ont apportées exactement ce qu'il nous fallait : des doitsus sankes sansaïs.

IMG 3680

La discussion est longue, et le choix difficile, car les budgets d'achats ont déjà été, comment dirais-je, un tout petit peu, atomisés !

Donc Benoit négocie dur-dur ! Il obtient un prix très intéressant et choisi ces deux femelles de trois ans, superbes, au potentiel de bonification très intéressant.

IMG 3696

IMG 3702

Et, pour remplir la boite, je choisi cette troisième femelle doitsu sanke sansaï ci-dessous.

IMG 3694

Nous faisons quelques photos souvenirs, saluons Shinoda, et filons chez Otsuka.

IMG 3722

Otsuka san décharge un camion quand nous arrivons, mais nous pouvons tout de même commencer notre sélection. Comme je l'espérais il y a des ki-utsuris, et ils sont superbes. Enfin elles sont superbes, il s'agit de femelles nisaïs.
Mais il n'y a pas se soragoï.

IMG 3708

David se souvient d'une commande un peu spéciale qui portait sur un hi-asagi. Veinard, il y en a deux dans le bassin, dont un, est ma-gni-fi-que !
Il fera parti de la sélection Normandie Koï.

IMG 3710

Julien de l'oasis choisira quand à lui 2 ki-utsuris. Ces ki-usturis nous coûtent un certain prix c'est vrai, mais ils sont tellement rares, et qui plus est, ceux-ci sont de grande qualité : peau très propre, joli couleur ki, beau body-shape et patterns sympathiques.

IMG 3718

Je choisi pour ma part, un asagi d'une rare beauté, possédant le parfait style Otsuka : chaque écaille bleue du corps, présente du ginrin sur sa circonférence. Regardez ci-dessous.

IMG 3714

Il est midi, c'est l'heure de la pause déjeuner.

Bilan de cette matinée, nous avons déjà trouvé :
-doitsus showas
-doitsus sankes
-doitsu ochiba
-ki-utsuris
-asagi
Il ne nous manque plus grand chose.

La suite des évènements nous emmène comme prévu chez Manabu Yamazaki, un très sympathique éleveur avec qui nous avons de très bonnes relations.

IMG 3723

Arrivé sur place ma première question pour Manabu est la suivante :
"As-tu des sansaïs soragoïs et doitsus hariwakes ?"
Sa réponse est positive ! Super nous allons pouvoir boucler nos commandes.

Je sélectionne d'abord 2 doitsus hariwakes.

Celui-ci dessous.

IMG 3744


Ils sont vraiment tops. Ce sont des femelles sansaïs à la peau parfaite, mesurant environ 50 cm.

Puis encore celui-ci.

IMG 3730

Pour s'excuser un peu de ses malheureuses et fréquentes abscences, Manabu nous fait un super prix sur ces sansaïs.

Julien profite de l'opportunité pour acheter encore deux superbes sansaïs. Le ginrin hi-utsuri ci-dessus, au beni très propre et très lumineux, avec en plus un pattern extra et un body parfait.

Ainsi que le doitsu sanke ci-dessous, dont la peau est blanche comme neige.

IMG 3752

Encore deux jolis achats au compte de l'Oasis.

IMG 3753

Dans les différents bassin de sansaïs nagent quelques rares soragoïs, mais, après contrôles, ils ont tous un petit truc qui "ne va pas". Tant pis !

IMG 3750

Depuis quelques instants Julien pêche déjà dans le bassin des nisaïs, il cherche encore un doitsu ochiba.. il y en a, mais il ne sont vraiment pas jolis.
Toutefois, d'autres variétés sont intéressantes, tels que des ginrins soragoïs, et des soragoïs, des ochiba-shigures et des ginrins beni-goïs.

Julien pour l'Oasis, ainsi que David et Benoit pour Normandie Koï, feront chacun une boite comme celle ci-dessous.

IMG 3762

La journée se termine, et ce soir, tous les breeders prévus initialement ont été visités.
Il ne nous manque qu'un sansaï soragoï ou deux, et peut être des ginrins asagis...( introuvables ), pour le reste nous somes assez satisfaits de notre chasse aux koïs.

Il n'est pas toujours évident de trouver toutes les variétés recherchées, tant il est vrai que l'élevage des nishikigoïs n'est pas une science exacte, et qu'une variété produite en surnombre une année, sera peut être manquante l'année suivante chez le même breeder.

Ce que je peux vous garantir, c'est que les deux magasins L'Oasis des Serres de Bon Pain, et Normandie Koï, ont fait le maximum pour trouver les koïs que vous leur aviez commandés, j'en ai fait de même pour les autres magasins Couleurs de Niigata intéressés par ces koïs d'automne tels que Koï Do et Koï Zen.

Si le koï de vos rêves n'a pas était trouvé cet automne, peut être le sera-t-il l'an prochain... peut être pas, c'est aussi ce qui fait le charme de notre passion.

 

Mais peut être craquerez-vous sur une toute autre variété lors de votre venue à l'une de nos portes ouvertes durant cet hiver, ou au printemps prochain dans l'un de nos magasins.

 IMG 3763

Demain matin nous partons pour le sud du Japon, avec pour projet, de visiter deux éleveurs mondialement connu :
- Matsue, orfèvre du kohaku
- Omosako, référence planétaire du shiro-utsuri

Sayonara Niigata !