Automne 2014

Jour 10, mercredi 29 octobre.

 

Bonjour à tous.

Un brin de soleil est revenu sur Ojiya et les températures sont à nouveau clémentes.

Depuis notre arrivée nous n'avons quasiment acheté aucun shiro-utsuri.

Bonne nouvelle, nous avons rendez-vous chez Kaneko ce matin à la première heure.

 

Deuxième bonne nouvelle : si Kaneko n'était pas présent lors de notre passage hier soir, c'est qu'il était en pêche. En pêche de nisaïs, dont de nombreux shiro-utsuris.

Nous sommes les premiers à sélectionner dans ce lot.

Voici ma sélection. Ils mesurent de 35 à 40 cm.

DSC 7676

DSC 7684

DSC 7687

DSC 7693

DSC 7700

Peau très blanche, et épaisse, sumi de qualité mais à venir, et patterns élégants.
Un intru s'est glissé dans la boite.

DSC 7701

Dans le même niveau de qualité, et dans la même taille, je sélectionne les nisaïs suivants.

DSC 7709

DSC 7713

DSC 7722

DSC 7730

DSC 7734

Tancho-showas, kujaku, ginrin matsukawabake, constituent cette boite.

DSC 7738

Dans le bassin adjacent, un lot de nisaï en qualité inférieure, mérite lui-aussi quelques coups d'épuisettes.

DSC 7741

DSC 7744

DSC 7747

DSC 7754

DSC 7758

DSC 7761

DSC 7764

De jolis shiros, provenant d'un éleveur réputé pour cette variété, et un excellent prix. Parfait.

DSC 7767

Je termine en beauté, avec un petit plaisir, en sélectionnant dans le bassin des sansaïs le sujet ci-dessous.

DSC 7775

Désolé pour la mauvaise qualité de photo, mais j'ai fait la journée avec mon appareil légèrement déréglé.

DSC 7783

A la sortie de Kaneko, je suis très satisfait, car le rapport qualité prix sur l'ensemble des koïs sélectionnés est vraiment bon.

Nous terminons la matinée chez Marujiyu, le célèbre breeder de tancho.

DSC 7792

J'admire le paysage depuis l'arrière des serres de Marujiyu.

Certains filment.

DSC 7794

D'autres satisfont à des besoins irrépressibles...

DSC 7797

DSC 7799

Chez Marujiyu, notre prenons notre temps pour inspecter ses meilleurs nisaïs tanchos.

Première pêche.

DSC 7800

Premier tri.

DSC 7805

DSC 7807

Sélection finale.
Mais je n'en prends pas, car les prix sont décidément prohibitifs... et peu négociables.

DSC 7811

13 h 30, nous avons rendez-vous chez Teruyuki Hiroï, à la Marusaka koï farm.

Il a rentré plusieurs dizaines de nouveaux nisaïs.

J'y sélectionne les 3 boites ci-dessous.

DSC 7818

Ces koïs bon-marchés feront le bonheur des passionnés débutants, voire des plus expérimentés, s'ils se donnent la peine de bien étudier ces 3 lots de nisaïs.

DSC 7824

30-40 cm, et de nombreuses variétés.

DSC 7833

Notre journée se termine après un petit crochet chez Izumiya, où je ne sélectionne rien.

Demain matin, sélection en primeur chez un éleveur surprise.
Breeder chez qui nous ne sommes pas encore passés car trop peu de koïs avaient été pêchés.

A demain.