Automne 2014

Jour 13, samedi 1° novembre.

 

Bonjour à tous.

Le Niigata Nogyosaï Koï Show a lieu ce week-end à Ojiya. Beaucoup d'éleveurs sont naturellement très occupés, soit en tant que bénévoles pour l'organisation, soit parce qu'ils sont sur place avec leurs lauréats.

Toutefois, grâce à quelques coups de fils finement adressés hier, nous avons obtenu plusieurs rendez-vous pour aujourd'hui.

 

Shinoda est le premier.
Nous y trouvons notre bonheur très facilement, car le breeder a fait le plein des bassins pour ce week-end de koï-show, durant lequel plusieurs clients sont susceptibles de passer à la ferme.

Premier poisson, très spécial, un tategoï nisaï sanke femelle. Autant vous dire qu'il est très rare de voir sortir de chez Shinoda ce niveau de qualité en nisaï.

DSC 7966

Ce koï ci-dessus était une commande spéciale, il n'est donc pas disponible, mais je voulais vous faire partager la vue de ce petit bijou.

L'heure de notre deuxième rendez-vous a sonné. Direction Izumiya.

DSC 7967

DSC 7969

Même si Mano-san le big-boss règne encore sur ces lieux, son fils Ryu a déjà pris une belle place de lieutenant.

DSC 7971

DSC 7976

DSC 7974

Je sélectionne le yonsaï ci-dessous avec l'aide de Matcho. Il mesure autour de 72 cm.

Et comme nous avons acheté plusieurs de ces koïs, leur prix est très intéressant.

DSC 7981

C'est l'heure de la pause.

Puis nous retournons chez Shinoda, terminer la sélection commencée ce matin.

DSC 8009

Le bassin des nisaïs hi-utsuris est plein. Je prend mon temps pour y sélectionner ces 6 pièces de belle qualité.

DSC 7987

DSC 7990

DSC 7994

DSC 7997

DSC 8001

DSC 8007

Je sélectionne ensuite quelques nisaïs supplémentaires dans un budget inférieur.

DSC 8013

DSC 8016

DSC 8011

DSC 8020

DSC 8024

DSC 8028

DSC 8031

A notre visite suivante, chez Maruhiro, là-aussi les bassins sont joliment garnis.

DSC 8032

Dans le grand pond, nagent de très intéressantes variétés, comme ce ki-matsuba ci-dessus, et cet incroyable ki-utsuri ci-dessous.

DSC 8038

La NASA, ainsi qu'Apple, ont participé au développement des systèmes de filtrations qui équipent la Maruhiro Koï Farm.
Je ne peux malheureusement vous montrer de photos supplémentaires, car on nous a interdit d'en faire plus.
Mais Cédric lui-même en est resté...scotché !

DSC 8040

Rassuré par l'équipement pointu de la ferme, et donc par la qualité d'eau, j'y ai sélectionné quelques nisaïs.

DSC 8041

DSC 8042

Oups, non pas celui ci-dessus... Trop fumé !

Ci-dessous, les 2 boites qui iront dans les magasins Couleurs de Niigata.

DSC 8048

DSC 8060

Il est 15 h 30. Nous réservons la dernière heure de jour à la visite du koï-show.

 

Après le prix Jumbo, voici le prix Nano !!!
Je plaisante, mais c'est ainsi que les juges auraient pu l'intituler !

DSC 8069

Il devait bien mesurer 8 cm.

DSC 8070

Voici tout de même quelques photos sérieuses, prises rapidement avant la nuit.

DSC 8087

DSC 8084

DSC 8085

DSC 8081

Et voici enfin LA photo qu'il fallait faire.

Celle du kohaku de l'éleveur Nogami, qui remporte le prix ultime du show, celui de Grand-Champion.

C'est une belle victoire, méritée, qui vient récompenser le travail de longue haleine produit par cet éleveur encore trop peu connu.

DSC 8076

DSC 8075

A demain.