Automne 2014

Jour 16, mardi 4 novembre.

 

Bonjour à tous.

Les réunionnais nous ont apporté un beau soleil sur Ojiya, et avec l'aide du lyonnais de l'étape, la bonne humeur est elle aussi au rendez-vous.

Mini-reportage de cette journée bien chargée pour nos 2 shops, Koï Zen et Boutique Bassin.

 

Retrouvez les reportages complets de ces magasins sur leurs sites internets respectif:

- pour Koï Zen, cliquez   ->   ICI

- pour Boutique Bassin, cliquez   ->  ICI

 

Premier éleveur de la tournée : Kawakami.

DSC 8151

Chez Takashi Kawakami, encore quelques poissons intéressants nagent dans les bassins extérieurs et intérieurs.

Tels ces beaux sansaïs shiro-utsuris.

DSC 8153

Quelques nisaïs sont sélectionnés par notre équipe : goshiki, asagi, matsukawabake, hajiro, kumonryu, remplissent de jolies boites.

Puis visite chez Shinoda... et encore de superbes nisaïs ( hi-utsuri, doitsu gosanke, ginrin showa ) y sont achetés.

La dernière visite de la matinée est pour Hiroï Koï Farm.

DSC 8155

DSC 8157

Pas d'achat cette fois-ci.

En début d'après-midi nous passons chez Teruyuki Hiroï, à la Marusaka Koï Farm, qui rentre de pêche.
Ces nouveaux nisaïs font les frais de la motivation générale. Plusieurs boites sont à nouveaux achetées.

Mais l'intendance nécessaire au bout déroulement de cette fructueuse sélection, m'a totalement empêché de prendre les clichés de circonstance.

15 h 30, nous passons chez Taro Kataoka, à la Ooya Koï Farm.

DSC 8163

Dominique et Richard n'offrent que peu de résistance à la tentation, et succombent à 3 superbes nisaïs femelles de haute qualité.

DSC 8168

Un condensé très représentatif de ce que propose cette ferme exemplaire.

Un asagi femelle de 52 cm,
un shiro-bekko femelle de 46 cm,
et un sanke femelle de 47 cm.
Le trio gagnant de la Ooya KF.

DSC 8182

Après ce bel achat, nous terminons l'après midi, par une sélection de nisaïs chez Maruhiro Koï Farm.
Sans photos une nouvelle fois... mais avec 1 belle boite de nisaïs, pour chacun de ces 2 magasins.

 

Demain, promis, je ferai plus de photos, si ma nouvelle équipe survitaminée, me laisse un peu de répit.

A demain.