Automne 2016

Jour 2, lundi 17 octobre.

 

Bonjour à tous.

C'est en couple, avec François, que nous allons ouvrir le bal de cette nouvelle saison de "Dance avec les Koïs".

Because Matcho is tchoto busy today.

So François, IKIMASHOKA !

Direction Yamakoshi.

 

La première journée de sélection est toujours un peu spéciale.
Elle mélange fébrilité, précautions, envies, retrouvailles, tatonnements, tentations, prises de marques, achats, rdv, etc.

Il faut donc vivre cette journée s'en s'enflamer, mais, en s'enflammant un peu quand même !!!
Enfin, c'est ma recette perso !

 

Première halte, Takashi Kawakami.

Petit tour du propriétaire...
Quelques goshikis ici, moui,,, quelques shiro là, moui bon,,, et Matcho attire notre attention sur quelques kikos... je jette un coup d'oeil, ah oui, là oui !

Je sélectionne les 3 sujets ci-dessous.

b01

 

Des nisaïs de 40 cm environ, très qualitatifs.

b02

b03

b04

 

Une prise de rendez-vous ultérieure avec Takashi-san, et nous reprenons notre valse.

 

Stop suivant : Urukawa Koï Farm ou Torazo Koï Farm chez Tsuyoshi KAWAKAMI... c'est bon vous suivez ?

Donc je disais, chez Torazo, nous jetons un oeil aux bassins, mais rien dans les nisaïs n'accroche mon regard.

 

On reprend la route.

Suivant, Sakazume.

Hayato-san, l'employé principal de la ferme nous reçoit.

 

Dans les bassins c'est dur,,, car pas grand chose de transcendant... Jusqu'au bassin des nisaïs les plus haut de gamme, dans lequel nagent quelques goromos très classe !

Une demi-heure de transpiration abondante plus tard ( il fait soleil et 20°C dehors, imaginez dedans ), une dizaine de sujets sont dans le bowl.

Et voici ma sélection finale.

b05

b06

b07

b08

Les 5 sujets ci-dessus et dessous mesurent entre 37 et 40 cm+.

Y'a du level !
Qualité de peau top, beni épais et lumineux, body parfaitement galbé, pattern sans défaut et belle taille.

Tous sont show-class, mais ils ont surtout un bel avenir devant eux en terme de bonification esthétique.

b09

 

Next one, Hiroï !

Il y a un peu de monde dans la koï-house, mais l'espace se libère vite, et nous pouvons alors éplucher le contenu des bassins.

A l'avant-dernier bassin, le 8° donc, je craque ( enfin ) pour ce doitsu showa, terrrrrriblement excitant.

Un potentiel de fou, mais un pari de malade ! Un vrai koï quoi !

Nisaï, 50 cm, femelle, c'est parti, la négociation se déroule,,, à merveille,,, c'est pour nous.

Dispo prochainement dans une des boutiques Couleurs de Niigata.

b010

La matinée touche à sa fin quand nous arrivons chez Shinoda, que je retrouve avec plaisir.

Pas mal de nisaïs dans les bacs, avec un peu de choix.

Je sélectionne les nisaïs de 40 45 cm ci-dessous.

J'aime beaucoup les ginrins showas de Shinoda, car ils sont beaux et accessibles en terme de prix, mais aussi parce qu'ils "tiennent" très bien leur qualité dans le temps, et font donc d'heureux propriétaires.

b011

 

Dans les bassins de doitsus, moins de choix... Je me limite donc à 4 sujets: 3 sankes et un showa.

Très beaux tous les 4.

L'évolution qui s'opèrera sur ces poissons dans les années à venir, apportera beaucoup de plaisir à leurs futurs propriétaires.

 b012

 

Et pour les accompagner, afin qu'ils ne s'ennuient pas dans leur box de transport vers la France, je leur choisis 2 compagnons de fortune.

2 spécialités maison, des hi-utsuris de 40 cm+.
Beni propre, beaux patterns et une charpente typique de la variété chez cet éleveur.
Une valeur sûre.

b013

 

13 h, l'heure du pic-nic, pris sur les bords du court d'eau le plus long du Japon : le fleuve Shinano, ou  Shinano-river pour les intimes.

b014

 

Le soleil brille, il fait doux, l'herbe est sèche, la vue idyllique, l'endroit est parfaitement calme... encore un peu et on s'endormait !

Allez c'est reparti.

b015

 

Nobuaki Hiroï nous accueille à la Chogoro Koï farm.

Surprise il n'est pas seul, mais accompagné de son nouveau "staff", qui n'est autre que son fils.

b016

 

Hiroï-san nous fait voir ses différents bassins, et aussitôt mon attention est retenue par quelques kujakus, que je demande à voir de plus près.

Le breeder nous explique que se sont des nisaïs pêchés ce matin.

Ces femelles bourrées de qualités mesurent autour de 50 cm.

b017

Deux sujets sortent réellement du lot, et comme je l'imaginais les prix chauffent un peu... Mais il est tellement rare de trouver de tels poissons.

Je prends une option pour ces 2 jumbos nisaïs pendant 24 heures... donc profitez-en rapidement avant qu'il ne soit trop tard.

Infos et tarifs auprès des revendeurs CDN ici.

b018

Dans le même bassin j'examine encore 2 grands purachinas.

Un sansaï de 57 cm,

b019

b020

et un yonsaï de 64 cm.

b021

 

Option jusqu'à demain aussi pour ces 2 Blanche-Neige.

Je commande ensuite à Nobuaki-san plusieurs dizaines de nisaïs purachinas mâles et femelles de 40 à 45 cm, de tout premier choix.
Nisaïs qu'il sélectionnera lui même en top qualité lors de son prochain ikéagué.

b022

 

Un bassin abritant quelques kujakus reste encore à exploiter.

Premières sélectionnées, les femelles ci-dessous, à un prix plus abordable que les précédentes.

b023

b024

b025

b025b

 

Les 4 nisaïs femelles ci-dessus seront accompagnées par les 2 mâles suivants, qui mesurent comme elles entre 40 et 45 cm.

 b026

b027

 

Nous discutons encore un peu avec Hiroï-san, de sa prodution annuelle de nisaïs goshikis peu réussie, de ses nouveaux projets d'élevages avec cette magnifique femelle benikikoryu qu'il nous fait voir... mais l'heure tourne, il faut reprendre la route.

A demain Hiroï père et fils !

 

Petit crochet par la ferme Yamazaki, où j'examine quelques grands koïs, sans réel coup de foudre, et où nous faisons le point sur les disponibiltés en nisaïs.
Mais manabu-san doit partir rapidement, car il surveille et régule la vidange d'un mud-pond assez éloigné, et la nuit approche à grand pas.
Nous le saluons donc et reviendrons un peu plus tard.

 

Retour vers l'hôtel depuis Kawaguchi via Yamakoshi pour une halte chez Izumiya.

En effet ce matin lors d'une étape éclaire ici même, j'avais repéré un showa sympathique, mais Mano-san, le père de Ryu ( désormais aux commandes de la ferme ) n'avait pas pu me donner le prix.

 b028

Ryu-san est là. A l'oeuvre le nouveau sacho !

L'équipe rentre un lot de nisaïs shiro-utsuris, dans lesquels je sélectionne immédiatement les 3 meilleurs sujets mâles ( à mon goût ) car le prix est très correcte.

b029

b030

b031

 

Puis il pêche "mon" poisson, la qualité est telle que je l'avait estimé. Je suis sous le charme. Il me plait beaucoup.

Une petite négociation, enfin une moyenne négociation, une grimace, un rire, et c'est bon c'est pour nous !

Nisaï showa femelle 49 cm.

b032

 

Il fait nuit dehors.

Nous rentrons à l'hôtel.

Dans la voiture, satisfaits de cette journée, nous discutons François et des moi des achats.
Ai-je été suffisament raisonnable aujourd'hui ?
Nous sommes 100% d'accord sur le verdict : non.

Ouf j'ai eu peur :-D :-D

 

A demain.