Automne 2016

Jour 10, mardi 25.

 

 Bonjour à tous.

Notre sélection automnale Couleurs de Niigata, c'est un marathon de plus de 3 semaines, qui comporte certaines étapes importantes.

Aujourd'hui nous sommes à la première.

Thomas de l'Oasis termine son séjour à Ojiya, et Cédric d'Ambiance Bassin arrive demain soir.

Jettez un coup d'oeil au reportage de Thomas en suivant ce lien ici, si vous ne l'avez pas encore fait, ça vaut le détour !

 

Mais pour l'heure, nous sommes encore dans les parages, avec pour première visite de la journée Marusei Koï Farm.

Yoshiyuki fait du ménage dans les bassins à notre arrivée.

j02

 

Je repère une ou deux "bricoles" dans un bassin.

j01

 

On sort les bowls et les épuisettes !

Je sélectionne pour les magasins Couleurs de Niigata les nisaïs ci-dessous.
-kohaku
-kin-matsubas
-aka-matsuba
-magoï ( presque noir normalement, mais qui s'est éclaircit suite au stress de sa pêche et du bowl )
-Ki-mizuho
Ils mesurent entre 40 et 45 cm.

j03

 

Thomas qui veut finir sa sélection "Koï d'Automne 2016" en beauté cherche depuis 2 jours un sujet qui sorte de l'ordinaire... et là, il a flairé une  belle piste.

Puisqu'il repère dans un grand bassin ce très joli yonsaï kohaku de 69 cm.

j04

La peau est parfaite : shiroji purement blanc et beni magnifique car lumineux et profond à souhait.

Et que dire du pattern !!

Yokatané Thomas-san !

j05

 

Nous faisons ensuite un petit tour dans les montagnes, avec quelques haltes photographiques ici et là.

j06

 

Pause déjeuner.

Pour son dernier jour, Thomas voulait "une soupe de la montagne" !

j07

 

13 h 15, rdv pour un retour de pêche chez notre "éleveur secret" de la saison... breeder sur lequel vous en saurez plus prochainement !

J'y sélectionne pour les magasins Couleurs de Niigata, en primeur les sujets ci-dessous.

j08

Leur taille avoisine les 40 cm.

Ci-dessus : tancho-sanke, sankes, showas et kin-showa.

Ci-dessous : budo-goromo, aï-goromos, showa, sanke et kohakus.

En plus d'être bien taillés, et de belle qualité, leur prix et une nouvelle fois chez cet éleveur très intéressant.

j09

 

Et voilà, c'est l'heure de prendre le train qui nous emmènera Thomas et moi jusqu'à Tokyo Haneda Airport.

Demain je récupère le nouveau chasseur de koï dans l'après-midi, pour un retour en soirée à Ojiya, donc sa prospection ne débutera qu'après demain.

 

Matane.