Automne 2016

Jour 15, dimanche 30.

 

Bonjour à tous.

 

Le soleil est de retour à Ojiya ce matin.

Notre "balade dominicale" dans les montagnes n'en sera que plus agréable.

Allez en route.

 

Première visite de la journée, Ooya Koï Farm.

Et oui, un breeder spécialisé "sanke", car nous sommes en mode "A la recherche du sanke perdu" aujourd'hui pour Cédric.

n01

 

Nous faisons le tour des bassins de nisaïs sankes, mais comme nous allons le remarquer aujourd'hui, les beaux sankes avec un look sympa, sont assez rares...

n02

 

Djobu KATAOKA ci-dessus, ne nous contredira pas, produire un beau sanke est une chose extrêmement difficile.
C'est peut être une des 2 ou 3 variétés les plus difficiles à élever.

 

10 h, nous avons rendez-vous chez Nogami.
Lors de notre dernier passage la pluie ne nous permettait ni sélection, ni photos.

Mais aujourd'hui, le temps est idéal.

n18


Avec un confrère hollandais, le magasin Edo Koï Holland, nous avons acheté un bassin complet de nisaïs kohakus mâles, chez Hisato et Chikara.

Il s'agit en fait de tous les mâles kohakus de 2 étés produits cette saison.

n03

 

Au delà de pouvoir sélectionner de superbes jumbos nisaïs produits par l'un des plus réputés éleveurs de kohakus de Niigata, cette opération nous permettra de les proposer à un rapport qualité / prix particulièrement intéressant.

n04

 

Le filet tiré, nous effectuons la sélection pièce par pièce avec le plus grand soin.

n14

 

Pour les magasins de notre label Couleurs de Niigata, les sujets sélectionnés sont les suivants.

 

n05

n06

n07

n08

 

Ci-dessus, première série de 4 koïs de qualité la plus élevée.

Ci-dessous, deuxième série de 4 sujets d'une qualité légèrement inférieure.

n09

n10

n11

n12

 

Ci-dessous dernière série de 4 sujets, avec toujours une qualité très élevée, mais un ton en dessous des premières.
Bien entendu le prix est lui aussi dégressif !

n13

n15

n16

Et un showa pour finir.

n17

 

Tous ces nisaïs ci-dessus ont une taille qui tourne autour des 50 cm, et leur potentiel de croissance est élevé.
Pour preuve, certains géniteurs mâle de la ferme Nogami atteignent la monstrueuse taille de..... 90 cm !!!
Ces nisaïs peuvent donc atteindre la barre honorable des 70 cm assez facilement.

 

Il est midi !

Chikara nous accompagne casser une graine chez "Apolo"... un petit restaurant sur la route de Nagaoka.

 

n19

 

Nous faisons une rencontre batracienne près du plaqueminier qui est devant l'entrée du gastos.

n20

n21

 

Pourvu que cette rencontre n'annonce pas la pluie...

 

L'après-midi se résume à beaucoup de kilomètres, pour peu de résultat, dans notre quête du sanke perdu... que j'espère nous finirons pas trouver demain !

Donc pas de photos pour cette après-midi...  :-(

Demain, 3 rendez-vous sont prévus... et j'espère que la qualité des nisaïs que nous expectons sera là !

 

Je vous souhaite un bon début de semaine à tous, et vous dis à demain soir.