Hobby-trip 2013

Jour 4, jeudi 28 novembre.

 

Bonjour à tous.

 

Voilà déjà quatre jours que notre petit périple a débuté, et au sein de notre groupe, la cordialité des premiers jours s'est vite transformée en affinité, pour devenir maintenant complicité.

Je ne vous cache pas que l'ambiance est des plus agréable.

Mais il est déjà 8 h 30 ! L'heure habituelle d'embauche. Zou en voiture.

 

La journée commence chez Takashi Kawakami, avec qui nous avons rendez-vous pour voir quelques kumonryus et goshikis, ses variétés de prédilection.

IMG 4006

Bien aidés par Matcho, nous réalisons la première sélection de la journée dans un bassin de kumonryus.

IMG 4007

Son aide est plus que bienvenue, car il faut sexer ces nisaïs pour obtenir un lot 100 % femelles.

Et choisir un kumonryu dont tout le sumi est encore à venir, n'est pas chose facile.

Voici ci-dessous les 8 nisaïs mesurant de 35 à 40 cm, que vous retrouverez dans nos magasins Couleurs de Niigata.

IMG 4010

Les nisaïs goshikis ne sont plus très intéressants à cette époque, les meilleurs ayant déjà été vendus ( à nos magasins entre autre ).

Mais plusieurs sansaïs de belle facture sont toujours disponibles.

Nous sélectionnons les deux femelles ci-dessous.

IMG 4021

IMG 4022

Lionel, qui n'a pas encore fait le plein de koïs, souhaite voir un shiro-utsuri et un ginrin matsukawabake dans un bassin voisin.

Trois coups d'épuisette de Matcho, deux coups de ma part, et nous trions les nisaïs du bowl ci-dessous, dans lequel Lionel sélectionne au final 3 sujets.

IMG 4017

Visite suivante, Torazo, appelée aussi Urukawa Koï Farm, tenue pour le célèbre breeder de kohaku, Tsuyoshi Kawakami.

IMG 4027

Nous prenons quelques informations et photos pour un koï en commande, et partons ensuite en direction du Kawaguchi.

IMG 4029

Mes nisaïs goshikis manquent toujours à l'appel.

Peut être les trouverons nous ici, chez Koda Yorijo, ou Koda Koï Farm.

IMG 4075

Cette fois-ci, plus besoin de Matcho pour pêcher, nous sommes chauds et faisons tout le boulot nous même.

IMG 4033

IMG 4039

 

IMG 4066

IMG 4069

IMG 4062

En sous-traitant tout de même la partie conseil !

IMG 4041

Lionel choisit ce joli nisaï doitsu hariwake matsuba.

IMG 4043

Philippe, heureux gagnant de notre "plouf-plouf", choisit en premier ce nisaï goshiki.

IMG 4047

Puis Patrick, prend une option sur le suivant.

IMG 4048

IMG 4051

Enfin, perdante mais fair-play, Eléonore optionne celui-ci.

IMG 4056

Je choisi pour les magasins Couleurs de Niigata, les autres nisaïs de ce bowl.

IMG 4073

Photo souvenir avec le breeder, et nous remontons en voiture.

IMG 4031

Il fait un froid terrible aujourd'hui, alors la pause déjeuner au chaud est la bienvenue.

IMG 4081

Le menu est appétissant.

IMG 4077

En attendant le service, nos pros de la photo animalière comparent leurs "settings", discute vitesse d'obturation ou focus, en argumentant à grand coup de clichés plus ou moins flous.

IMG 4083

Heureusement les plats arrivent, mettant fin ainsi, à des échanges passionnés qui auraient sûrement fini en bagarre générale.

IMG 4088

Une nouvelle fois les plats sont très bons.
La cuisine japonaise, surprenante, variée, saine et goûtue, nous ravit totalement.

Nous reprenons la route vers le Yamakoshi.

IMG 4089

L'hiver est bien là.
Le vent froid qui souffle depuis quelques jours n'a laissé aucune feuille sur les plaqueminiers, qui arborent leurs kakis tels des sapins de noël chauves.

Revenons à nos koïs... Nous sommes chez Otsuka, à la recherche d'éventuels ginrins chagoïs.

Une bataille d'eau nous permet de patienter encore quelques minutes, en attendant le breeder.

IMG 4093

Nous entrons enfin, et bingo, il reste deux jolis ginrins chagoïs, auxquels je joins trois kigoïs nisaïs pour remplir cette boite.

Ces 5 femelles mesurent de 38 à 40 cm environ.

IMG 4095

Eléonore choisit la suivante.

IMG 4101

Et Patrick prend celle ci-dessous.

IMG 4107

Nous jetons un coup d'oeil dans la serre des petits koïs, en prévision de nos achats de printemps.

IMG 4109

IMG 4112

Après Ostuka, visite de la ferme voisine, la Ooya Koï Farm des frères Kataoka, qui nous font faire le tour du propriétaire et admirer les nisaïs, sansaïs, mais aussi quelques koïs plus grands.
Année après année, le niveau de leurs fameux sankes, ne cesse d'augmenter.

Pfff, la nuit est déjà là !

IMG 4122

Nous retournons vers Ojiya, et passons faire quelques emplettes dans un hyper.

Si chez nous, l'automne est la saison des vendanges et des foires aux vins, ici, après les moissons du riz, c'est la foire aux sakes dans toutes les grandes surfaces.

IMG 4125

Du bidon plastique de 8 litres à 1 € le litre, au précieux flacon typique de 50 cl, il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses.

IMG 4126

Retour à l'hôtel, puis diner ...

La soirée aurait pu être parfaite, si mon choix de restaurant ne nous avait pas mener dans un endroit sordide, pour manger dans une salle lugubre dont le sol jonché de mouches putrides n'avait pas dû être lavé depuis la période Edo, sous les oeillades salaces de quelques piliers de comptoir au mines patibulaires,,, mais presque !

Une bise d'excuses à eux cinq, pour cette drôle de soirée, qu'ils auront vite fait d'oublier. Ou pas.

A demain.