Hobby-trip 2014

Jour 1, vendredi 21 novembre.

 

Bonjour à tous.

Couleurs de Niigata < = > Ojiya-Shi

---------------  ROUND 2  -------------

 

Il y a 10 jours nous quittions Niigata après 3 intenses semaines de koï-hunting, pour rentrer en France afin de recevoir les poissons de cette campagne 2014.
L'arrivage s'est bien déroulé, et hormis un ou deux petits bobos par-ci par-là, les koïs vont bien et sont en cours d'acclimatation / préparation pour les prochaines portes ouvertes de nos magasins Couleurs de Niigata.

 

Hier soir, après la traditionnelle grosse journée de voyage, cumulant dans l'ordre, voiture, train, avion, train, taxi, pour près de 23 h au total, un comité d'accueil bien motivé nous attendait pour réaliser notre acclimatation, lors d'une soirée qui ressembla à une virée karaoké festive de fin voyage ...!!**?°°!#,, ^-^

Comité composé de
Ryu MANO ( Izumiya Koï Farm ), Masahito KATAOKA ( notre agent ) et Teruyuki HIROÏ ( Marusaka Koï Farm ).

DSC 8460DSC 8461

Nous avons pu ainsi, durant cette studieuse soirée, discuter de leur prochaine venue à l'Oasis pour La 10° édition des "Koïs d'Automne" les 5 et 6 décembre prochains.
Ils nous parleront alors, de leur pisciculture respective, des variétés qu'ils produisent et vous conseilleront dans vos choix de koïs, si vous le souhaitez.

 

Mais revenons à l'actu !

Aujourd'hui, c'est le premier jour du désormais annuel "hobbyist-trip".
Terme babare, mais tellement plus branché ,!!!, qui pourrait se traduire dans la langue de Molière par "voyage d'accompagnement de passionnés".

Deux groupes se succéderont lors des 14 prochains jours.
Pour cette première semaine, du 20 au 27 novembre, j'accompagne deux clients du magasin l'Oasis : Stéphane et Hervé.

Doitsu-showa, showa, tancho, et plus si affinités, voici les variétés épinglées à leur ordre de mission.

DSC 8465

Après une belle nuit, réalisée en 2 ou 3 épisodes décousus,
un copieux petit-déjeuner,
et soulagé d'un mal de dos qui m'a enfin fichu la paix ( grâce sûrement à la lambada d'hier-soir ),
nous sommes fin prêts, et remontés comme des pendules.

DSC 8468

Première halte de la matinée, Kawakami.

DSC 8469

J'y sélectionne quelques nisaïs beni-kumonryus mesurant de 28 à 35 cm.
Une boite de 12 sujets.
Je n'en n'avais pas trouvé ici lors de notre précédent séjour.

DSC 8471

DSC 8472

DSC 8479

Notre quête du jour, celle du doitsu-showa, passe inévitablement par la ferme Hiroï.

Détendu, disponible, Nabuyuki HIROÏ, nous offre café et thé, puis nous passons dans la serre.

DSC 8481

J'y sélectionne les 5 nisaïs ci-dessous.

Tout d'abord ces 3 mâles d'excellente qualité.

DSC 8496

DSC 8497

Stéphane prend pour lui le troisième sujet.

DSC 8498

Je complète cette "belle grosse boite", avec deux femelles de qualité encore supérieure.

DSC 8501

Comme les mâles ci-dessus, ces 2 femelles mesurent un peu plus de 40 cm.

DSC 8502

Des poissons qu'il sera très intéressant et ludique de voir évoluer dans les années à venir.

MIDI !
Pause déjeuner.
Voici une petite photo.
Je n'en fais plus habituellement, mais comme elle va rendre jaloux certains bourguignons et normands, alors, sadique, je fais une petite entorse à la règle !

Itadakimasss

DSC 8523

En début d'après-midi, nous visitons différents éleveurs, afin que Matcho puisse leur déposer quelques paperasses administratives.

C'est l'occasion pour Hervé et Stéphane de découvrir Kaneko et Marujiyu.

Le temps est radieux et doux.
Et même si les feuillages automnaux ne garnissent plus les arbres de Mushigame, les montagnes sont superbes sous ce soleil impeccable.

DSC 8530

La très grande majorité des mud-ponds n'abrite plus de poissons.

Préalablement chaulés pour certains, ils sont ensuite remis en eau ( ou quelques rares fois laissés à sec ) pour passer un hiver au repos, sous la neige.

Neige qui recouvre déjà les 3 plus hauts sommets de Niigata :
Komagatake, Ginzan et Hakaï-san.

DSC 8540

DSC 8546

DSC 8537

Toujours sur la route des doitsu-showas, nous arrivons chez Shinoda.

DSC 8548

J'explique à Masanori SHINODA ( via mon interface bilingue MATCHO ) que je recherche des nisaïs de qualité élevée, et si possible quelques femelles.

DSC 8549

Dans ses nisaïs doitsu-gosankes haut-de-gammes, seuls des mâles sont encore stockés ici sur ce site.

Il nous propose une quinzaine de koïs.

DSC 8551

DSC 8552

Il y a toutefois, plus de sankes que de showas intéressants.

Je craque pour les 3 doitsu-sankes ci-dessous, mesurant autour de 40 cm.

DSC 8562

DSC 8573

DSC 8574

Sur ce doitsu showa aussi.

DSC 8582

Ce ginrin showa.

DSC 8583

Et enfin ce dernier doitsu-sanke ci-dessous.

Ces 6 nisaïs sont tous de niveau show-class, et proviennent des nisaïs tategoïs mâles de la ferme.

DSC 8584

Je fais le forcing auprès de Masanori-san, et lui commande une ou deux femelles dans ce niveau de qualité.
Nous repasserons par ici ultérieurement voir ces autres koïs.

Pour cette fin d'après-midi, nous changeons de piste pour emprunter celle des showas wagoïs ( écailleux ) cette fois.

Isa Koï Farm, est l'endroit idéal pour terminer en beauté cette première journée de chasse aux showas.

DSC 8588

Il y a encore beaucoup de koïs intéressants en stock chez Isa.

Dont quelques sansaïs showas mâles réellement spectaculaires.

Hervé, à la recherche d'un beau sujet, prend son temps et ses repères, pour ne pas acheter à la va-vite LE showa de son voyage.

Nous pêchons cette femelle nisaï.
Intéressante, mais...

DSC 8589

Puis ces 2 sansaïs mâles.

Je suis vraiment impressionné par la qualité de ces poissons... Bodies de femelle, avec en prime des beni et sumi de qualité ultime.

DSC 8595

DSC 8596

Définitivement très beaux, et quelle taille ! 60 et 65 cm !

Mes yeux se baladent dans les bassins des nisaïs.

DSC 8600

Je tombe sur cette femelle kindaï, tout en futur... je craque un peu pour elle,,, mais la lumière devient insuffisante pour une lecture objective de la qualité.

Je mets une option, nous repasserons demain.

DSC 8602

La nuit est là.

La température a bien chuté... il ne doit pas faire plus de 5°C ce soir.

 

J'espère que la météo sera aussi belle qu'aujourd'hui pour notre deuxième journée.

 

A demain.