Automne 2015

Jour 1, mardi 20 octobre.

 

Bonjour à tous.

 

A quelques jours près, il y a 10 ans, j'arrivais ici à Niigata, pour la première fois. C'était hier... avant-hier peut-être !

Mais, mes envies d'apprendre et de partager n'ont pas baissé, bien au contraire.

Et grâce à tous les magasins Couleurs de Niigata, ces moments de partage et de passion ne se limitent pas au cadre de ce site internet.

Je les remercie donc, tous, de leur fidélité, et du travail qu'ils font pour concrétiser notre passion commune, car sans eux...

 

C'est notre premier jour à Ojiya... enfin jour... quelques heures plutôt... car nous ne sommes arrivés ici qu'en fin d'après midi, après le traditionnel et laborieux BIG-TRIP !

101

Et une nouvelle fois, les corps ont soufferts... Les esprits aussi !

102

Malgré la nuit tombante, nous avons tout de même pu "arracher" 2 visites d'éleveurs.

La première, pour ne pas partir trop loin, c'est Hasegawa-san.

103b

Toujours aussi disponible, chaleureux, accueuillant et affectueux, Hasegawa-san nous a fait faire le tour de ses bassins pour nous faire voir fièrement sa récolte 2015.

Et il peut en être fier, car il a produit cette année encore de très beaux kohakus. Bien taillés, avec des patterns intéressants et de belles qualités de peau.

103

Nous nous sommes laissés tenter par une petite boite de nisaïs, à très bon prix, pour les magasins Couleurs de Niigata.

Ils mesurent entre 37 et 40 cm.

104

Puis, un peu aidés par notre guide du soir, Chikara Nogami ( excusez du peu ) les normands ont sélectionné de très beaux nisaïs de 40 cm +.

103tri

105

Gênés, nous refusons le café que nous offre Hasegawa-san, car nous voulons optimiser au max cette soirée, en visitant une dernière ferme avant la nuit noire.
Promis nous repasserons pour le café.

Puis Chikara Nogami nous emmène chez lui.

Nous y avons vu de belles choses, et soumis quelques demandes,,, mais il faudra revenir de jour, pour voir s'il y a de bonnes affaires à faire.

 

Il fait nuit.
Si si je vous assure il fait nuit ici.

 

Alors je vous dis merci de nous suivre, et à demain.