Automne 2015

Jour 2, mercredi 21 octobre.

 

Bonjour à tous.

C'est parti pour la pêche !

Matcho nous guide aujourd'hui, et il va falloir qu'il assure, car l'équipe a vraiment la dalle !!!

 

Direction le Yamakoshi, avec Normandie Koï, et mon staff de luxe Couleurs de Niigata :

Cyril ( mon bras droit de tous les jours ) et François ( mon oeil gauche de toutes les ocassions ).

204

Nous faisons notre première halte, comme souvent en début de séjour quand nous prenons la direction de la montagne, chez Sakazume.

201

QUOI ?.. Plus de goromo à bon prix....! AARRGGgggHHH !

202

203

Nous nous rabattons sur les yamabukis.

205

Nous en achetons une belle quantité, du coup le prix négocié est vraiment très bon. 

Ces nisaïs mesurent 35 - 38 cm, et leur qualité est plus que correcte.

206

David et Fred complètent leur achat de yamabukis avec quelques matsukawabakes et hajiros,,,

208

De notre côté, avec Cyril, nous examinons un chouette sansaï...

209

Comment dire...hummm...oui, c'est ça... il déboite grâve !

Mais malheureusement le prix est trop élevé, et la négociation difficile.

Nous abdiquons... Un peu déçu.... Vraiment trop cher !  TAKAÏ DESHO !

210

Puis, deuxième visite, chez Hiroï.

211

C'est toujours très agréable de venir dans sa serre, qui ne manque pas de beaux nisaïs.

Par contre, ça manque de goshikis cette année encore...

212

Nous nous rabattons alors sur une autre valeur sûre de la ferme, les doitsus gosankes.

213

Oui je sais,,, le beni déchire... je suis d'accord.

J'en choisi 3, ci-dessus et dessous, pour les magasins Couleurs de Niigata.

214

D'abord 2 doitsus sankes mâles, qui mesurent 40 cm +.

Ils ont un excellent potentiel de bonification et présentent de bonnes qualités d'ensemble ( beni, sumi, taille, body ).

215

Puis ci-dessous un nouveau doitsu sanke de 40 cm.
Une femelle très prometteuse.

216

Après avoir préparé une boite similaire pour le magasin Oasis, que vous retrouverez en photo sur leur reportage, nous filons chez Marudo.

217

Quelques jumbos gosankes nisaïs sont "rentrés" ce matin.

218

Je me laisse tenter par un superbe sanke mâle.

Il mesure environ 48 cm, et, est disponible pour les magasins CDN.

219

Les normands succombent eux aussi aux charmes de ces superbes nisaïs, pour lesquels nous négocions un prix très correct.

Petite pause déjeuner... et nous sommes aussitôt de retour chez Marudo, en ce début d'après-midi magnifique : beau et chaud !

221

Cyril nous attend déjà à l'intérieur...

222

Fred et David sont en pleine digestion...

227

228

Reprise de la pêche.

Habituellement, il est difficile de trouver des nisaïs kawarimonos de qualité et de belle taille chez Marudo, celui-ci préférant je pense, les vendre à des âges supérieurs.

Mais aujourd'hui, nous sommes chanceux, car cette denrée rare est disponible !

Avec la précieuse aide de Matcho, nous avons méticuleusement sélectionné 3 boites de nisaïs ginrins chagoïs de 40 cm environ, de belle qualité.

Dont voici 2 photo-exemplaires.

223

224

Puis 3 boites de ginrins karashigoïs, et karashigoïs classiques, de même taille, autour de 40 cm, et de qualité identique.

Dont voici 2 photo-exemplaires.

225

226

La quantité finale ( augmentée par les boites de l'Oasis et Normandie Koï ) a atteint les dix boites.
Le prix s'en est aussitôt ressenti.

Ce qui nous permettra de les proposer aux alentours de 230 euros, dans tous nos magasins Couleurs de Niigata.

Un bel achat, dont nous sommes très satisfaits, mais qui nous aura pris une grande partie de l'après-midi.

 

Nous passons ensuite dans la serre des grands kawarimonos.

Dans laquelle je sélectionne 2 sansaïs doitsus chagoïs atypiques et qualitatifs, et un sansaï ginrin karashigoï d'excellente qualité.

Ils mesurent tous 3 autour de 55 cm.

230

Quand nous terminons chez Marudo, la nuit pointe son nez.

Nous tentons une dernière visite crepusculaire chez Isa Koï Farm, pour y prendre la température, et un rendez-vous si possible.

Nous repasserons donc chez Mitsunori Isa sous peu, pour y contrôler deux ou trois ch'tiotes bricoles !

 

Juste avant de vous dire à demain, en supplément BONUS, voici les photos de quelques boites de nisaïs que Matcho nous a sélectionné juste avant notre arrivée.

 

Une boite de jumbos yamabukis mâles, d'environ 50 cm, de l'éleveur Izumiya.
Le fait qu'ils soient mâles ne les empèchera pas de dépasser facilement les 70 cm, ni de développer un élégant body, si le bassin d'accueil leur permet.

Les yamabukis d'Izumiya,,, c'est une valeur sûre. Et leur prix ne gâche rien.

231

Une boite d'ochiba-shigure mesurant 35 - 38 cm, de l'éleveur Igarashi Seiki.
Très belle peau, beaux patterns et bonnes conformations.

232

Toujours chez Igarashi Seiki, 8 nisaïs à la peau lumineuse et épaisse.
- 2 doitsus kujakus, tout à gauche et au milieu
- 1 kikokuryu, tout en bas
- et 5 benikikokuryus
35 cm environ pour ces koïs.

233

La p'tite dernière pour la route, elle nous vient de chez Kaze, et elle est composée de 9 nisaïs de 30 - 35 cm environ.

Très beaux shiro-utsuris, à la peau on ne peut plus blanche, aux motifs harmonieux et avec en prime un petit prix.

234

 

Cette fois-ci ma besace "photos du jours" est vide !

Je vous souhaite donc une bonne soirée, et vous dis à demain.