Automne 2015

Jour 10, jeudi 29 octobre.

 

 

Bonjour à tous.

Il manque encore quelques koïs spéciaux, ou difficiles à trouver, pour le magasin Normandie Koï.

Il m'en manque aussi, pour tous les autres shops Couleurs de Niigata.

Alors nous attaquons la botte de foin par un coin,,, jusqu'à ce que nous y trouvions nos dernières aiguilles !

 

Thème principal de la journée : les goshikis.

 

Nous commençons donc par la Kawakami Koï Farm.

1001

Quelques shiro-utsuris intéressants maraudent dans les bassins de Takashi Kawakami, mais peu de goshikis.

Normandie Koï en sélectionne quand même quelques uns.

1002

Sur la route des goshikis, ne faisons une petite halte "doitsus gosankes" chez Shinoda, qui a tout récemment rentré des nisaïs.

1003

Nous y sélectionnons Cyril et moi, ces 6 doitsus gosankes de 35 42 cm.

1004

Nouveau détour sur notre goshiki-way : cette fois-ci à la Miyatora Koï farm.

Miyatora-san nous avait donné rendez-vous hier, pour ce matin, à l'occasion d'une nouvelle rentrée de nisaïs.

1005

Cyril et moi y sélectionnons :

tout d'abord, 2 très blancs et beaux shusui de 45 cm environ.

1006

1007

Puis dans une gamme légèrement supérieure, 3 nouveaux shusui de 45 cm.

1008

Nous finissons enfin, pour ce rutilant kujaku de 45 cm environ aussi, qui nous permettra d'honorer une commande très précise. Vendu !

1009

 Break pic-nic sur les sommets de Mushigame, puis, nous reprenons la route des goshikis.

1010

Première visite de l'après midi chez Hirasawa-san, de la Kanno Koï Farm.

Cela faisait un moment que je voulais venir ici.

1011

Malheureusement, plus grand chose de beau à vendre, ou alors à des prix peu raisonnables !

Nous remercions notre hôte de son chaleureux accueil, et repartons en chasse.

1012

Après un petit détour stérile chez Yagenji, nous reprenons la route des goshikis et arrivons chez Chogoro.

1013

Et oui Chogoro,,, car s'il fait des purachinas ( ou platinums ) comme tout le monde sait, Hiroï-san fait aussi depuis peu, d'excellents goshikis.

Nous en profitons pour valider notre commande de nisaïs purachinas. Dont voici 2 photo-échantillons ci-dessous.

1014

1015

Mais revenons à notre théme du jour.

Je négocie avec Hiroï-san de lui acheter 2 de ses nisaïs tategoïs goshikis... il peine un peu... car il n'en produit encore pas beaucoup.

1016

Mais finit tout de même par accéder à ma requête, et me permet d'acheter les 2 sujets ci-dessous.

Il y a pas mal de challenge sur ces 2 koïs, de 2 types différents.

Le premier est, je trouve, assez "Kanno style" avec son fukurin très légèrement métallique, son beni propre, et un sumi qui devrait pas mal foncer.

1017

Le deuxième lui, est plutôt dans l'esprit Chogoro. Mais plus haut de gamme.

C'est une des toutes meilleures femelles nisaïs goshikis de l'année... Je suis très content d'avoir pu l'acheter.

Elle parait un peu brouillon comme-ça, mais j'ai de bons espoirs quant à ce challenge.

1018

Nous remercions Hiroï-san, et redescendons vers Ojiya, via le Yamakoshi.

Petit arrêt chez Izumiya pour voir des yamabukis pour les normands.

Puis halte éclaire chez Torazo, pour checker les derniers nisaïs kohakus rentrés.

Et nous sommes de retour à l'hôtel. Déjà...

 

A demain