Printemps 2012

Jour 3, mercredi 25 avril

Bonjour à tous.

les nouvelles que je vous apporte aujourd'hui sont mitigées !

D'une part, plusieures variétés que je recherche (très) activement depuis plus de 2 jours, ne semblent pas être disponibles chez les éleveurs de la région. Tels les kawarimonos en grande taille : chagoï, soragoï, ochiba, karashi-goï, benigoï etc. Seuls sont disponibles des sujets de petite taille.

Mais d'autre part, j'ai trouvé certaines variétés que je recherchais, et à chaque fois les prix étaient corrects.

Premier rendez-vous, Torazo Koï Farm. Mais son offre ne correspond pas à ce que nous recherchons.

Deuxième rendez-vous, Maruzaka. Le papa est en plein déneigement autour des serres, quand nous arrivons.

IMG 5921

Les taureaux prennent l'air à l'extérieur des stabulations.

IMG 6308

Malheureusement, dans les serres, seuls des petits tosaïs sont encore disponibles.

IMG 6309

Le stock restant est énorme.

IMG 6310

Tous les bassins sont pleins à bloc !

IMG 6313

IMG 6314

Certains filtres ont même été transformés en bassins de stockage provisoires !

IMG 6316

Nous continuons notre chemin et passons chez Miyatora, pour voir s'il a des hi-utsuris en grande taille.

IMG 6326

Beaucoup de koïs ont déjà été vendus. Il n'y a plus de hi-utsuris, mais il reste encore quelques jumbos tosaïs mesurant autours de 30 cm.

IMG 6320

Comme ils sont (eux aussi) "sous nourrisseur" nous ne pouvons les pêcher.
Le boss sélectionnera les variétés que je souaite, à savoir : des kinki-utsuris, des kin-matsubas, et quelques shusuis.

Nous rendons maitenant visite à Izumiya.

IMG 6328

Très peu de choix aussi chez Izumiya en grands tosaïs.

Nous jetons tout de même un oeil, aux grands koïs dans la serre, qui attendent impatiemment leur retour vers les mud-ponds.

IMG 6329

Certains poissons de ce bassin dépassent le mètre et sont très âgés.

IMG 6332

Plusieurs éleveurs que nous souhaitions voir ce matin, étaient absents car aujourd'hui ont lieu des enchères près d'Ojiya.
Et nombreux sont ici pour apporter leur aide.

IMG 6340

IMG 6338

IMG 6333

IMG 6334

Ces enchères se déroulent de la façon suivante.

Les éleveurs qui le souhaitent, apportent des koïs ou lots de koïs, en sac, sous oxygène.

IMG 6335

Tous les sacs sont disposés dans des caisses flottantes, et ne sont jamais ouverts.

IMG 6336

Après l'achat, les nouveaux propriétaires les emportent aussitôt chez eux.

La matinée s'achève, c'est l'heure de notre rendez-vous chez Shinoda.

Nous devons y sélectionner quelques doitsus qui n'étaient pas "manipulables" hier, car pas à jeun.

IMG 5926

Le filet est rapidement tiré, le matériel installé, je n'ai plus qu'à faire la sélection.

IMG 5927

 

 IMG 5928

Je choisis une trentaine de doitsus très intéressants, kohakus, sankes et showas.

IMG 5931

Ils mesurent en moyenne de 15 à 20 cm, ormis un doitsu sanke de 30 cm environ.

IMG 5932

Avant de partir, nous jetons un oeil aux tategoïs de Shinoda.
Il a de superbes ginrins showas et hi-utsuris cachés dans "l'arrière boutique".

Je demande à Matcho de faire un peu le forcing pour pouvoir acheter quelques un des hi-utsuris tategoïs.
Après négociation, nous obtenons une vingtaine de pièces de hi utsuri mesurant autour de 30 cm.

Je ne pourrai pas les sélectionner aujourd'hui, car une fois encore ces koïs sont en plein nourrissage.
Shinoda les sélectionnera prochainement et nous fera parvenir une photo du lot.

IMG 5933

Je quitte la ferme très content, car pouvoir acheter des tategoïs chez un breeder est une réelle chance.

Nous partons ensuite chez Marudo.
Mais tout le monde y est très occupé, car aujourd'hui des départs sont prévus, et plusieurs clients sont là.

Peut être repasserons nous plus tard.

IMG 6341

Nous rendons visite maintenant à Nobuyuki Hiroï. Nous avions pris rendez-vous hier lors de notre passage à la ferme de Mushigame.

IMG 6356

Ce moment est assez particulier, car nous visitons une serre secrète, qui n'est pas ouverte aux visiteurs : celle des tous les tategoïs tosaïs de la ferme.

IMG 6350

Le nombre, la taille et la qualité des poissons nous laissent un peu sans voix.

Ginrin goshiki, doitsu showa, sanke, ginrin kohaku, kohaku, toutes les "spécialités" de la ferme remplissent les bassins.

Ces tategoïs, dont certains mesurent près de 40 cm, nous font une grosse impression.

IMG 6354

Notre motivation et les paroles justes de Matcho sont les clées qui nous permettent de convaincre Nobuyuki Hiroï.

Il accepte de nous vendre une trentaine de ces merveilles, que Matcho sélectionnera lui même quand ils seront à jeun.
Ce lot sera composé de ginrins goshikis majoritairement, de doitsus showas, et de quelques autres variétés.

Je suis très satisfait. Merci Nobuyuki, et merci Matcho. ( j'ajouterai leurs photos ici prochainement )

IMG 6349

Hier, nous avions sollicité le breeder Isa, pour l'achat de quelques jumbos showas. Comme nous avons un peu de temps, nous lui rendons visite.

Malheureusement plus aucun jumbo tosaï n'est disponible.
On ne peut pas gagner à tous les coups !

IMG 6357

Comme je vous le disais plus haut, le hunting est particulièrement difficile ce printemps.

Peut être que le moindre volume de tosaïs globalement produits par les éleveurs de la région de Niigata ( par rapport à l'année précédente ), à cause d'une mauvaise météo durant l'été 2011, apporte une partie de la réponse.

Mais il me reste encore quelques cartes à jouer avant mon départ :
-Daïnichi, que je n'ai pas encore visité, mais dont Matcho m'a dit qu'il n'avait pas ou peu de grand tosaïs à vendre
-Hoshikin, et ses superbes kohakus, nous avons rendez-vous en fin de semaine
-Ooya Koï Farm, j'ai demandé à Taro Kataoka de me mettre de côté quelques grands asagis et des kujakus

Pour le reste, et bien, nous sommes en chasse, il faudra donc être à l'affut, et faire preuve d'opportunisme.

A demain.