Printemps 2016

Jour 5, vendredi 11 mars.

 

Bonjour à tous.

 

Notre quatrième et dernière journée dans le Sud s'achève sur une belle et fructueuse journée de chasse aux koïs.

En étape à Fukuoka pour la nuit, nous nous sommes rendus ce matin à Kurume, toujours sur l'ile de Kyushu, pour visiter l'Ogata Koï Farm, un breeder de taille importante, réputé pour produire de nombreuses variétés à des prix attractifs.

 

Mais avant ça, voici quelques images de la veille...

05 101

Soirée tranquille, passée dans un restaurant typique qui propose des spécialités régionales,où nous nous sommes régalés.

05 102

Matcho s'est, une nouvelle fois, bien occupé de nous !

05 103

05 104b

 

Mais revenons à cette nouvelle journée.

 05 106

Après un long trajet en taxi, nous arrivons sur site.

La taille de la ferme est considérable comme je l'imaginais.
Les locaux sont modernes, propres, et fonctionnels.
C'est du sérieux !

Ogata-san nous accueille aussitôt avec un large sourrire, et après avoir échangé les politesses d'usages, nous partons avec lui faire le tour du propriétaire.

 

Les poissons que nous propose le boss sont intéressants.
Il y a différents niveaux de qualité, et donc de budget.
Nous avons pas mal de choix.

Puis c'est la pêche et la sélection.
Nous attaquons dans le bassin des tosaïs les plus haut de gamme.

05 107

Pêche intégrale du bassin.

05 108

05 109

Ce bassin abrite des jumbos tosaïs mesurant de 30 à presque 40 cm.

Kohakus en majorité, mais aussi showas, chagoïs et goshikis composent ce lot de très belle qualité.

05 110

Malgré la qualité moyenne assez élevée, nous serons très sélectif et ne prendrons que la crème de ces poissons.

Nous sélectionnerons avec Matcho et Normandie Koï, un peu plus de 70 sujets, soit environ le quart de ce bassin.

05 111

Je sélectionne pour les magasins Couleurs de Niigata les 10 jumbos kohakus ci-dessous.

05 112

Tosaïs kohakus qui seront proposés à un excellent prix. ( 2 photos pour le même lot )

05 113

Puis encore ceux-ci.

05 114

Cette première sélection nous emmène jusqu'à midi.

Le patron n'est pas là, mais il a tout de même prévu pour nous un pic-nic gastronomique, avec ce joli bento. Excellent !

05 115

05 116

 

Puis la sélection reprend son cours.

 

Nous passons au bassin suivant, qui abrite des tosaïs d'une taille juste inférieure au premier lot.
Ils mesurent de 25 à presque 30 cm, autant dire une très belle taille pour des poissons de 10 mois.

Dans ce bassin-ci, la sélection sera plus quantitative, car la qualité moyenne le permet vraiment, et nous décidons de tenter un bon volume afin de renégocier le prix au final.

Nous sélectionnons 14 boites de 16 sujets soit plus de 220 sujets que nous nous partageons avec Matcho.
Ce qui représente environ la moitié du bassin.

 

Je conserve une dizaine de boites pour les magasins Couleurs de Niigata, dont 4 pour David et Benoit qui rejoindront leur magasin Normandie Koï.

Les autres 100 pièces rejoindront nos points de ventes dans le courant du mois de mai.

Voici ci-dessous quelques photos absolument représentatives de la qualité et de la variété du lot que nous avons sélectionné, mais il ne s'agit que d'un échantillonage.

05 120

05 121

05 122

05 117

05 118

05 119

Ce fut une belle sélection, stricte et qualitative, mais la quantité totale finale importante, nous a permit d'obtenir une remise supplémentaire de 15 % sur le prix initial déjà attractif.

Autant dire que ce sera une offre très intéressante, puisque ces tosaïs de 25 cm à 30 cm seront proposés en exclusivité dans nos magasins ( de métrople ) à 100 euros environ.

Dernier achat de la journée chez Ogata, ces tosaïs shusuis ( Mano Blood Line ) de 18 - 20 cm, qui seront eux aussi présentés vers la fin mai dans nos magasins.

05 123

Nous sommes très très satisafait de cette journée et de ce premier contact avec la ferme Ogata, aussi bien par la qualité et la taille des tosaïs que nous y avons trouvé, que par les prix auxquels nous avons pu les négocier.

05 124

Un respectueux au revoir à notre hôte de la journée, et nous sautons dans le taxi pour la gare Shinkazen de Kurume.

05 125

Le Shinkazen Sakura, nous emmènera jusqu'à Osaka en 3 heures.

05 126

05 127

05 128

Puis un nouveau Shinkazen nous emmènera d'Osaka à Kyoto en 15 minutes.

05 129

 

Kyoto, où nous resterons 24 heures, en mode "pause", avant de partir pour Niigata.

Donc pas de reportage demain. GOMEN NASAÏ.

 

A dimanche, pour la suite de ce reportage, du côté d'Ojiya !