Printemps 2016

Jour 6, dimanche 13 mars.

 

Bonjour à tous.

Réveil avec un superbe soleil ce matin à Ojiya.

Les reliefs alentours sont encore bien chargés de neige malgré les températures clémentes.

Le paysage est magnifique.

Une journée qui s'annonce bien à Niigata !

 

Premier breeder de la journée :

6 101

Mais Hirasawa-san n'est pas là... nous reviendrons cette après-midi.

6 102

 

Coup de fil chez Miyatora... il n'est pas là non plus.

Coup de fil à Manabu Yamazaki... absent jusqu'à demain !

 

Il y a des absents à l'appel !
Car nous sommes dimanche...
Si les éleveurs font du 7 sur 7 durant la pleine saison automnale, et bien "hors saison", ils prennent quand même quelques jours de repos par ci par là.

 

Allez on file chez Oofuchi.

Et lui est bien là.

Nous recherchons un ou deux sansaïs ochibas, une variété que produit le breeder, mais il n'y en a plus de dispo en belle qualité.

Je sélectionne tout de même quelques nisaïs, pour les magasins Couleurs de Niigata.

Ochiba et ochiba ginrin 35 40 cm.

6 103

 

Maintenant, coup de bigo chez Ikarashi Seiki....

C'est OK, il est là.

6 104

Et ici, nous allons enfin trouver le sansaï ochiba dont Normandie Koï a besoin.

6 105

Car le stock et encore correct, que ce soit en nisaï ou plus âgé.

6 106

David et Benoît choisissent un sujet remarquable.

Superbe peau particulièrement propre
body parfait
écaillage régulier au possible
et pattern équilbré et agréable

Une très belle recrue !

6 107

Retour maintenant vers Ojiya pour le déjeuner, car il est 13 h.

Puis, virée dans les montagnes, à la recherche des breeders perdus.

6 108

6 109

Malheureusement, à part une visite intéressante mais stérile chez Marusei, et une chez Maruhiro ensuite... rien de très intéressant cette après-midi n'est venu à nous.

Nous avons enfin cloturé cette première journée à Ojiya par un Daïnichi Tour... qui a beaucoup plu à Jean-Marc et Marc.

C'est tout pour aujourd'hui...

 

Demain c'est lundi, et quelques rendez-vous sont déjà pris.

A demain.